Histoire  De  France de 2000 à nos jours

2001-

 

2 janvier: Dépistage obligatoire de l'ESB en France.
15 janvier :Annulation de la procédure judiciaire à l'encontre de Xavière Tiberi (emploi présumé fictif auprès du Conseil général de l'Essonne).
29 janvier: Promulgation de la loi reconnaissant le génocide arménien provoquant la colère turque.
17 février: Échouage d'un navire près de Saint-Raphaël avec 910 réfugiés kurdes.
18 mars: Élections municipales offrant à la gauche la mairie de Paris.
5 avril :Condamnation à perpétuité pour Guy Georges (tueur de l'est parisien).
24 avril: L'assemblée décide de l'inversion du calendrier électoral 2001 (législatives / présidentielles).
30 mai: Création de la prime pour l'emploi pour les bas salaires par le gouvernement.
10 juillet :Yves Cochet remplace Dominique Voynet au ministère de l'environnement.
11 septembre: Attentats suicides de plusieurs avions de ligne contre New-York et Washingtown.
11 septembre: Renforcement du plan de sécurité Vigipirate suite aux attentats américains.
14 septembre :Cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme à l'Élysée.
19 septembre :Visite officielle du président français aux États-Unis.
21 septembre: Arrestation de 7 individus soupçonnés de préparer un attentat contre l'ambassade américaine à Paris.
21 septembre: Explosion dans une usine chimique de Toulouse 29 morts.
25 septembre: Reconnaissance officielle du rôle des Harkis pendant la guerre d'Algérie par le président de la république.
7 octobre :Début des raids aériens américains et britanniques en Afghanistan.
12 décembre: Condamnation du commandant P. Bunel pour intelligence avec Belgrade à 5 ans de prison.
12 décembre: Interpellation de deux membres de l'ETA à Auch.
14 décembre: Début de la distribution d'euros en France.
17 décembre :Le FNLC revendique 17 attentats commis ces dernières semaines.
18 décembre :Le Conseil Constitutionnel rejette le principe de financement (sécurité sociale) de la loi sur les 35 heures.
18 décembre :Grève des avocats contre l'avant-projet de réforme sur l'aide juridictionnelle.
20 décembre :José Bové est condamné à 6 mois de prison pour la mise à sac d'un laboratoire de recherche sur les semences transgénique à Nérac.

2002-

1 janvier :Entrée en vigueur de la monnaie unique dans toute l'Europe.
11 janvier :L'ancien préfet Bernard Bonnet est condamné à un an de prison ferme pour l'affaire des paillotes incendiées.
17 janvier :Le conseil Constitutionnel refuse toute délégation de pouvoir législatif à l'assemblée territoriale corse.
25 janvier: Condamnation du général Aussaresses pour complicité d'apologie de crimes de guerre.
5 février: Arrestation de Didier Schuller de retour de Saint-Domingue.
17 février :Fin du cours légal du Franc.
5 mars :Vivendi annonce une perte record de 13,6 milliards d'euros.
9 mars :Réouverture partielle du tunnel du Mont-Blanc.
27 mars: 8 morts dans une fusillade lors du conseil municipal de Nanterre.
28 mars: Le garde des sceaux sanctionne 3 magistrats dans l'affaire des disparus de l'Yonne.
28 mars :Suicide de R. Durn responsable de la fusillade de Nanterre.
30 mars: Voiture-bélier contre la synagogue de la Duchère à Lyon.
31 mars :Tentative d'incendie de la synagogue de Strasbourg.
1 avril: Incendie d'une synagogue à Marseille.
21 avril :Jacques Chirac (19,88%) et Jean-Marie Le Pen (16,86%) sont au second tour de l'élection présidentielle.
23 avril: Création de l'Union Pour la Majorité Présidentielle rassemblant la droite.
26 avril: Lionel Jospin appelle à voter contre l'extrême-droite.
1 mai :Nombreuses manifestations contre l'extrême-droite.
5 mai :Jacques Chirac est élu président avec 82,21% des voix.
6 mai :Jean-Pierre Raffarin est nommé premier ministre.
7 mai :Formation du nouveau gouvernement.
8 mai :Attentat au Pakistan provoquant la mort de 11 Français.
9 mai :Nicolas Sarkozy annonce le rattachement de la Gendarmerie au ministère de l'intérieur.
17 mai: Nicolas Sarkozy annonce la création des Groupement d'Intervention Régionaux (police-douane-gendarmes-fisc).
5 juin :Reconduction pour 3 mois du plan Vigipirate renforcé.
9 juin :La droite arrive en tête du premier tour des élections législatives.
13 juin :Arraisonnement par la marine française d'un navire transportant de la drogue.
14 juin :Mise en examen de 9 cadres de l'usine AZF (Toulouse) pour homicide involontaire.
16 juin :Victoire de la droite aux législatives (Sièges : UMP 355, PS 140, UDF 29, PCF 21...).
17 juin :Remaniement du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin.
18 juin: Alain Juppé est nommé à la tête de l'Union Pour la Majorité Présidentielle (UMP).
25 juin :Jean-Louis Debré est élu président de l'Assemblée Nationale.
27 juin: La Haute Cour de Justice d'Angleterre refuse l'extradition de R. Ramda impliqué dans les attentats de 1995.
4 juillet: La Cour d'Appel rend un non-lieu dans l'affaire du sang contaminé.
14 juillet :Tentative d'assassinat de Jacques Chirac lors de la revue des troupes par un militant d'extrême droite.
31 juillet: Adoption de la loi d'orientation et de programmation sur la sécurité.
2 août :Mise en examen de Maxime Brunerie pour tentative d'assassinat.
6 août: Dissolution du groupe Unité Radical auquel appartenait Maxime Brunerie.
9 septembre: Violentes inondations dans le sud de la France.
13 septembre :Démission de Michel Bon pdg de France Télécom.
18 septembre :Maurice Papon est remis en libéré pour raison de Santé.
20 septembre: Pourvoi en cassation du Parquet contre la libération de Maurice Papon.
21 septembre: Le RPR et Démocratie Libérale sont dissoutes au profit de l'UMP.
25 septembre :Envoi de soldats français en Côte d'Ivoire pour évacuer les ressortissants français.
2 octobre :Fin de l'embargo contre le bœuf britannique.
6 octobre: Bertrand Delanoë est blessé à l'arme blanche lors de la nuit blanche à Paris.
6 octobre: Attentat contre un pétrolier français au large du Yémen.
8 octobre :Mort d'un convoyeur de fonds lors d'un hold-up à Irigny.
25 octobre :Incident diplomatique entre Jacques Chirac et Tony Blair au sommet européen de Bruxelles.
8 novembre :Valery Giscard d'Estaing se prononce contre l'admission de la Turquie au sein de l'UE.
17 novembre :L'UMP devient officiellement l'Union pour un Mouvement Populaire.
30 novembre: Attaque contre des soldats français en Côte d'Ivoire.
2 décembre :Nicolas Sarkozy annonce la fermeture du centre de Sangatte avant la fin de l'année.
5 décembre :Inauguration du mémorial de la guerre d'Algérie à Paris.
11 décembre: 67,3% d'abstention aux élections prud'hommales.
11 décembre: Explosion d'Ariane V juste après son décollage.
19 décembre: Adoption de la loi assouplissant les 35 heures.
20 décembre: Condamnation de G. Soros pour délit d'initiés (affaire Société Générale).
21 décembre: Nouvel accrochage en Côte d'Ivoire avec les soldats français.
23 décembre :Mort d'un journaliste français en Irak renversé par un char américain.
27 décembre: La secte des Raëliens annonce avoir cloné des êtres humains.

 

2003-

6 janvier :9 militaires français sont blessés lors d'un accrochage avec les rebelles en Côte d'Ivoire.
21 janvier: G. W. Bush réaffirme sa volonté d'intervention en Irak.
23 janvier :G. Schröder et J. Chirac réaffirment leur opposition à une intervention en Irak.
26 janvier :Colin Powell envisage la possibilité d'une intervention unilatérale des USA en Irak.
28 janvier :Adoption de la loi Sakorzy sur la sécurité intérieure.
29 janvier :Relaxe de Roland Dumas dans le cadre de l'affaire Elf.
5 février :Colin Powell présente à l'ONU les preuves américaines sur les armes de destruction massive irakiennes.
7 février :Jacques Chirac envisage d'user du droit de veto à l'ONU contre une intervention en Irak.
8 février :Donald Rumsfeld met la France en garde en cas d'usage de son droit de veto à l'ONU.
14 février:Dominique de Villepin s'oppose à une intervention en Irak au conseil de sécurité de l'ONU.
18 février: Sermon de Jacques Chirac à l'encontre des futurs membres de l'UE favorables à une intervention en Irak.
9 mars :Colin Powell met la France en garde en cas d'usage de son droit de veto à l'ONU.
16 mars :Sommet des Açores sur l'Irak entre les USA, la Grande-Bretagne et l'Espagne.
17 mars: Le Congrès adopte la réforme de la constitution sur la décentralisation.
21 mars :Bombardements américains sur Bagdad ; début de la seconde guerre du Golfe.
27 mars: Profanation d'un cimetière militaire britannique à Étaple.
2 avril :Procédure disciplinaire de l'UE à l'encontre de la France suite au déficit budgétaire 2003.
3 avril :Manifestations contre le projet de réforme des retraites.
10 avril: British Airways et Air France annoncent la fin de l'exploitation de Concorde.
16 avril :Jacques Chirac appelle à intégrer l'ONU dans la reconstruction en Irak.
1 mai :G. W. Bush annonce la fin des opérations massives en Irak.
13 mai :Nouvelles manifestations contre le projet de réforme des retraites.
10 juin :Altercation entre les députés UMP et communistes à l'Assemblée Nationale sur les retraites.
13 juin :Valéry Giscard d'Estaing présente son projet de constitution européenne.
17 juin :Arrestation à Auvers-sur-Oise des Moudjahidines du peuple iraniens.
4 juillet :Arrestation d'Ivan Colonna soupçonné dans l'assassinat du préfet Érignac.
6 juillet :Échec du référendum constitutionnel (50,98%)sur le statut de la Corse.
11 juillet :Condamnation des assassins présumés du préfet Érignac.
16 juillet: Valery Giscard d'Estaing présente son projet de constitution européenne.
10 août :Manifestation altermondialiste sur le plateau du Larzac.
14 août :Déclenchement du plan blanc suite aux effets de la canicule.
25 août :Mort de 2 soldats français en mission en Côte d'Ivoire.
26 août :Attentat contre le siège de l'ONU à Bagdad (24†).
25 septembre :L'INSERM évalue à 14 802 le nombre de victimes de la canicule.
10 octobre: Attentat du FLNC contre une caserne à Nice.
20 octobre :Manifestations des buralistes contre l'augmentation des taxes sur le tabac.
22 novembre: Retrait du plan de réformes des universités face aux nombreuses protestations.
26 novembre :Ratification du traité d'élargissement de l'UE par le Parlement.
7 novembre: Rejet du référundum sur la modification du statut des Antilles.
9 décembre :Les USA annoncent que les pays s'étant opposés à la guerre seront exclus des marchés de reconstruction en Irak.
11 décembre :Accord franco-américain évitant les poursuites dans l'affaire "Executive Life".

2004-

 

8 janvier :Voyage officiel de Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur en Chine.
27 janvier :Visite officielle du président chinois Hu Jintao en France.
3 mars :La dépêche du midi révèle les menaces terroristes du groupe AZF contre la SNCF.
9 mars :Démission de 2 426 chercheurs protestant contre le manque de crédits.
25 mars :Le groupe terroriste AZF annonce une trêve dans son action.
28 mars :L'opposition (PS-Verts-PC) remporte la presque totalité des régions aux élections.
29 mars: Le chanteur B. Cantat est condamné à 8 ans de prison pour le meurtre de N. Trintignant à Vilnius.
31 mars:Constitution du troisième gouvernement autour de Jean-Pierre Raffarin.
5-7 avril: Visite officielle d'Elizabeth II pour le centenaire de l'Entente cordiale.
8 avril :Manifestations contre le projet de loi visant à transformer EDF-GDF en sociétés anonymes.
11 avril :Nicolas Sarkozy annonce la vente de 500t d'or de la Banque de France d'ici 2009.
23 avril: Fermeture de la dernière mine de charbon française à Creutzwald (Moselle).
27 avril :Premier vol d'essai de l'Airbus 380 à Toulouse.
30 avril: Profanation d'un cimetière juif à Herrlisheim.
23 mai: Effondrement d'une partie du terminal 2E à Roissy (4†).
27 mai: Nouvelle manifestation à Paris contre le changement de statut d'EDF-GDF.
28 mai :Attaque à la roquette contre une brigade de gendarmerie en Corse.
5 juin: Noël Mamère célèbre le premier mariage homosexuel français à Bègles (Gironde).
8 juin: Funérailles du cœur de Louis XVII à la Basilique Saint-Denis.
13 juin :Revers électoral du gouvernement (UMP 16,6% - PS 28,9%) aux élections européennes.
16 juin :Suspension de peine de Joelle Aubron (Action Directe) pour raison de santé.
17 juin: Suspension de Noël Mamère, maire de Bègles pour avoir célèbre un mariage homosexuel.
17 juin :Le Parlement adopte la suppression d'un jour férié en faveur des personnes agées.
17 juin :N. Sarkozy annonce un accord de baisse des prix de 2% avec la grande distribution.
18 juin: Adoption de la constitution européenne par les 25 chefs d'état à Bruxelles.
2 juillet: Fermeture de la dernière mine d'or française à Salsigne (Aude).
22 juillet: Adoption de la réforme du statut d'EDF-GDF.
27 juillet: Retour en France de 2 prisonniers de Guantanamo (Cuba).
13-15 août: Visite du pape Jean-Paul II à Lourdes.
12 septembre: Laurent Fabius annonce son opposition à la constitution européenne.
29 octobre: Signature du traité de constitution européenne à Rome (Italie).
6 novembre: Mort de 9 soldats français lors d'un bombardement aérien des forces ivoiriennes.
9 novembre :Les soldats français tirent contre la foule à Abidjan (57†).
29 novembre :Hervé Gaymard est nommé ministre de l'économie.
1 décembre :Les militants du PS se prononcent à 58,8% pour la constitution européenne.
2 décembre :Alain Juppé démissionne de la mairie de Bordeaux suite à sa condamnation en appel.

2005-

 

5 janvier: Enlèvement de Florence Aubenas, journaliste de Libération à Bagdad (Irak).
14 janvier: Le parfumeur français Marionnaud est repris par un groupe chinois.
10 février :François Fillon annonce le retrait de son plan de réforme du baccalauréat.
16 février: Le "Canard enchaîné" révèle l'affaire de l'appartement de fonction de H. Gaymard.
16 février :Accord franco-américain prévoyant 600 millions de dollars d'indemnités dans l'affaire "Executive Life".
23 février:Les députés adopte une loi reconnaissant le "rôle positif" de la colonisation.
25 février :Démission du ministre de l'économie H. Gaymard, remplacé par T. Breton.
7 mars :Libération des 3 prisonniers français de Guantanamo (Cuba).
12 mars :Adoption de la loi de réforme des 35 heures (autorisant jusqu'à 48 heures/semaine).
24 mars :Adoption de la loi Fillon réformant le baccalauréat.
2 avril: Mort du pape Jean-Paul II.
9 avril :Arrestation d'une avocate toulousaine pour divulgation d'information (Loi Perben 2).
27 avril :Vol inaugural de l'Airbus 380 à Toulouse.
29 mai :Échec (54,68%) du référendum sur la ratification de la constitution européenne.
31 mai :Dominique de Villepin est nommé premier ministre en remplacement de Jean-Pierre Raffarin.
12 mai :Retour de Florence Aubenas en France après 157 jours de captivité en Irak.
15 juin: Fermeture de la Samaritaine pour travaux pour une durée indéterminée.
20 juin :Propos contreversés de Nicolas Sarkozy suite à la mort d'un enfant à La Courneuve.
3 juillet: Rencontre entre Jacques Chirac, G. Schroeder et Vladimir Poutine à Kaliningrad.
5 juillet :Laurence Parisot remplace E. A. Seillières à la tête du MEDEF.
2 août :Adoption par ordonnance du pland d'urgence pour l'emploi créant le CNE.
16 août :Crash d'un avion de la West Caribbean en direction de la Martinique (160†) relançant le problème de la sécurité aérienne.
2 septembre :Le président Jacques Chirac est hospitalisé suite à un accident vasculaire cérébral (jusqu'au 12).
28 septembre: Le GIGN s'empare du navire Paoli, contrôlé par un groupe de grévistes de la SNCM.
17 octobre: Suspension du commandant des forces françaises en Côte d'Ivoire suite à la mort d'un suspect.
24 octobre :Dominique de Villepin annonce la prochaine ouverture du capital d'EDF.
28 octobre :Violences suite à la mort de deux adolescents à Clichy-sous-bois.
31 octobre :Les violences s'étendent en région parisienne.
8 novembre :Condamnation de sept collaborateurs de François Mitterrand dans l'affaire des écoutes de l'Élysée.
8 novembre: Le gouvernement décrète l'état d'urgence pour faire face aux émeutes dans les banlieues.
16 novembre: L'état d'urgence est prolongé pour une durée de trois mois.
1 décembre :Acquittement de 6 accusés lors du procès d'Outreau.

 

2006-

 

7 janvier :Libération de Bernard Planche enlevé en Irak.
18 janvier :Ouverture des auditions de la commission parlementaire sur l'affaire d'Outreau.
4 février: Levée de l'état d'urgence instauré lors de la crise des banlieues.
9 février :Adoption par l'article 49.3 de la constitution du projet de loi sur l'égalité des chances.
22 février :Acquittement des accusés dans le procès des commanditaires de l'assassinat du préfet Érignac.
25 février: Le gouvernement annonce la fusion de Gaz de France et Suez.
7 mars-4 avril: Nombreuses manifestations contre le CPE, inscrit dans la loi sur l'égalité des chances.
10 avril :Le président annonce le retrait de l'article sur le CPE.
10 mai :Rejet de la motion de censure PS soutenue par une partie de l'UDF contre le gouvernement.
15 mai :Guy Drut, deputé UMP, condamné pour un emploi fictif est gracié par le président de la république.
9 juin :Mise en cause des magistrats dans l'affaire d'Outreau par le l'inspection générale des services judiciaires.
30 juin :Adoption de la loi Sarkozy sur l'immigration choisie.
4 juillet: Signature de la charte sur le service minimum dans le transport en cas de grève.
17 août: La police expulse 500 personnes d'un squat à Cachan.
24 août: Jacques Chirac annonce l'envoi de 1 600 soldats pour renforcer les forces de la FINUL (Liban).
28 août: Démission du conseil municipal bordelais pour permettre la réélection d'Alain Juppé.
11-12 septembre: Visite de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur aux États-Unis.
18 septembre: Le ministre de l'intérieur annonce avoir régularisé 6 924 sans-papiers.
20 septembre: Polémique sur les propos de Nicolas Sarkozy à Bobigny sur la démission des juges face à la délinquance.
22 septembre: Jacques Chirac rappelle la très grande exigence quant au respect de l'indépendance des magistrats.
29 septembre: Visite de Jacques Chirac au mémorial sur le génocide lors d'une visite officielle en Arménie.
3 octobre: L'assemblée nationale adopte la loi de privatisation de Gaz de France.
3 octobre :La France rejette la proposition de collaboration de l'Iran sur le nucléaire.
12 octobre: L'assemblée nationale adopte la loi réprimant la négation du génocide arménien.
13 octobre: Alain Juppé est élu maire de Bordeaux (Gironde).
22-25 octobre: Incendies de bus en région parisienne.
28 octobre :Incendies de bus à Paris et à Marseille (un blessé grave).
16 novembre :Ségolène Royal est désignée par les militants socialistes candidate aux élections présidentielles.
22 novembre :Le juge antiterrosiste français Bruguière lance des mandats d'arrêt internationaux contre des proches du président rwandais.
24 novembre :Le Rwanda rompt les relations diplomatiques avec la France.
7 décembre :L'IGS conclue que les policiers ont fait preuve de légèreté lors de la mort de deux adolescents à Clichy en 2005.
14 décembre :La Cour de révision rejette la demande de réhabilitation de G. Seznec, condamné en 1927.
16 décembre: Installation de tentes pour les sans-abri près du Canal Saint-Martin à Paris.
21 décembre: Dominique de Villepin, premier ministre est entendu par la justice dans le cadre de l'affaire Clearstream.
27 décembre: Le ministre délégué à la cohésion sociale annonce des mesures en faveur des sans-abris.
31 décembre: Jacques Chirac demande au gouvernement la mise en place d'un droit au logement opposable.

2007-

 

3 janvier: Le gouvernement annonce un projet de droit opposable au logement.
4 janvier :5 attentats perpetrés la veille de la visite de Nicolas Sarkozy en Corse.
14 janvier :Nicolas Sarkozy est désigné candidat pour les élections présidentielles par l'UMP.
22 janvier: Mort de l'abbé Pierre, fondateur d'Emmaüs à 94 ans.
19 février: Le Congrès adopte la réforme constitutionnelle sur la peine de mort et le statut pénal du chef de l'état.
12 mars: Le premier ministre, D. de Villepin apporte son soutien à Nicolas Sarkozy en vue de l'élection présidentielle.
21 mars :Jacques Chirac apporte son soutien au candidat de l'UMP.
22 mars :Le tribunal de Paris relaxe Charlie Hebdo pour la publication des caricatures controversées de Mahomet.
26 mars :François Barouin remplace N. Sarkozy (démissionnaire) au ministère de l'intérieur.
28 mars :Altercations entre des voyageurs et la police dans la gare du Nord (Paris).
3 avril :Enlèvement de deux travailleurs humanitaires français et leurs accompagnateurs en Afghanistan.
13 avril :Libération d'un chercheur français accusé d'espionnage retenu depuis 2 mois en Iran.
20 avril: Les Talibans exigent le retrait des forces françaises d'Afghanistan pour libérer les otages.
22 avril :Nicolas Sarkozy arrive en tête des élections présidentielles (31,18%) devant Ségolène Royal (25,87%) et François Bayrou (18,57%).
27 avril: Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères déclare que la France n'a pas vocation à occuper un pays à long terme.
28 avril: Les Talibans libèrent Céline Cordelier, un des deux otages français.
6 mai :Nicolas Sarkozy est élu président de la république avec 53,06% des voix contre Ségolène Royale (46,94%).
6-9 mai :Incidents nocturnes avec la Police suite à l'élection de Nicolas Sarkozy à Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Toulouse...
9 mai 21 :députés de l'UDF manifestent leur volonté de rejoindre l'UMP.
10 mai :François Bayrou met fin à l'UDF pour donner naissance au MoDem.
12 mai :Libération de l'otage Éric Danfreville retenu par les Talibans depuis 1 mois.
15 mai: Démission du premier ministre de Dominique de Villepin.

16 mai: Passation de pouvoir entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.
17 mai: François Fillon est nommé premier ministre.
18 mai: Création d'un gouvernement d'ouverture avec la présence de personnalités de gauche.
4 juin: Mise en garde européenne à la France contre le risque de dérive budgétaire.
13 juin: Annonce du retard dans le programme de livraison du nouvel Airbus 380.
17 juin: Victoire de l'UMP (47,79%) devant le PS (46,06%) lors des législatives.
19 juin :Remaniement ministériel suite à la démission d'Alain Juppé.
23 juin :Signature du traité constitutionnel européen simplifié à Bruxelles.
3 juillet: Discours de politique générale et vote d'investiture du nouveau gouvernement à l'assemblée.
7 juillet :Nicolas Sarkozy, annonce qu'il rompt avec la tradition de l'amnistie présidentielle du 14 juillet.
10 juillet :Le bureau politique du PS menace de suspension les membres du parti acceptant d'entrer à titre personnel dans une commission gouvernementale.
11 juillet: Démission des instances dirigeantes du PS de Jack Lang après avoir été contacté pour participer à une commission sur la réforme des institutions.
18 juillet: Création d'un comité de réflexion sur les institutions sous la présidence d'Édouard Balladur avec la participation de Jack Lang.
18 juillet: Adoption de la loi instaurant des peines plancher pour les récidivistes.
24 juillet :Le gouvernement annonce la création d'une commission de réflexion sur la croissance sous la direction de Jacques Attali.
24 juillet :Libération des infirmières bulgares après intervention d'une délégation française et européenne.
27 juillet :Mise en examen de Dominique de Villepin dans le cadre de l'affaire Clearstream.
31 juillet: Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangère nie toute contrepartie financière à la libération libyenne.
1 août :Adoption du "paquet fiscal" par le Parlement.
1 août :Le fils du président Libyen Kadhafi parle d'un contrat d'armement passé avec la France lors d'une interview.
5 août :Mise en place d'une commission parlementaire sur le dossier Libyen.
5 août :Nicolas Sarkozy reconnaît l'existence d'un contrat d'armement avec la Lybie faisant l'objet de discussions depuis plusieurs mois.
19 août: Visite de Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères en Irak.
25 août :Mort de l'ancien premier ministre Raymond Barre.
29 août: Mort de l'ancien premier ministre Pierre Messmer.
1 septembre: Arrestation de 4 membres espagnols d'ETA près de Cahors.
3 septembre: Le premier ministre récuse le terme de recession employé par ministre de l'économie la veille.
7 septembre: Le conseil des ministres se tient à Strasbourg alors que Nicolas Sarkozy est en visite en Alsace.
16 septembre :Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères évoque la guerre au sujet de la crise iranienne provoquant de nombreux remous.
18 septembre: Nicolas Sarkozy présente son plan de réforme social (régimes spéciaux, chômage, temps de travail..)
21 septembre :Discours de François Fillon évoquant un état en faillite.
27 septembre :Délocalisation temporaire du ministère du logement à Lyon.
3 octobre :Révélations sur la vente massive d'actions des cadres d'EADS quelques semaines avant l'annonce des retards des livraisons d'Airbus.
3 octobre :Perquisition dans les bureaux de l'UIMM dans le cadre d'une enquête sur de détournement de fonds.
6 octobre :Révélations sur l'achat d'actions d'EADS par la Caisse des dépôts pour 200 millions d'euros.
9 octobre :Les propos de Fadela Amara, secrétaire d'État contre l'amendement autorisant des tests ADN pour le regroupement familial provoque une polémique au sein du gouvernement et de la majorité.
11 octobre: Christine Lagarde, ministre des finances réfute tout dysfonctionnement des services de son ministère.
13 octobre: Décès du "Corsaire de la république" Bob Denard impliqué dans plusieurs opérations en Afrique.
14 octobre: Meeting au Zénith de Paris contre les tests ADN pour le regroupement familial.
18 octobre :Communiqué présidentiel annonçant le divorce de Cécilia et Nicolas Sarkozy.
23 octobre :Denis Gautier-Sauvagnac, président de l'UIMM reconnaît l'existence d'une caisse noire.
24 octobre Ouverture du "Grenelle de l'environnement" à Paris.
26 octobre :Rachid Ramda est condamné à la prison à perpétuité pour complicité dans les attentats de 1995 à Paris.
30 octobre: L'Assemblée adopte une augmentation importante du salaire présidentiel pour l'aligner sur celui du premier ministre provoquant une polémique.
31 octobre :Le conseil des ministres se tient à Ajaccio alors que Nicolas Sarkozy est en visite en Corse.
7 novembre: Appel à la manifestation contre la loi sur les libertés et responsabilités des universités.
14-22 novembre :Grèves contre le projet de réforme du régimes de retraite des cheminots.
21 novembre: Mise en examen de Jacques Chirac dans le cadre d'une enquête sur des emplois fictifs à la mairie de Paris.
25 novembre: Mort accidentelle de 2 adolescents en banlieue parisienne provoquant une série de violences urbaines (jusqu'au 29).
1 décembre: Congrès fondateur du MoDem à Villepinte.
3 décembre :La police offre une récompense contre des informations sur les auteurs de coup de feu contre des policiers en banlieue parisienne.
15 décembre :La police empêche l'installation de sans-abris le long de la Seine près de Notre-Dame.

2008-

 

1er janvier : Entrée en vigueur de la loi de financement de la Sécurité sociale qui instaure des franchises médicales non remboursables

8 janvier : Conformément à l’avis de l’Agence française de sécurité des aliments (AFSSA), le gouvernement donne un avis défavorable à l’emploi du pesticide Poncho-Maïs

9 janvier : Installation du comité opérationnel « Recherche » sur la mise en œuvre des engagements du Grenelle de l’environnement.

21 janvier : Promulgation de la loi relative aux tarifs réglementés d’électricité et de gaz naturel

9 janvier : Etienne Pinte remet au Premier ministre son rapport sur le logement des sans-abri, présentant un plan pluriannuel (2008-2012) pour les personnes en situation de grande précarité.

1er février : Présentation du plan Alzheimer 2008-2012 doté d’un budget de 1,6 milliard d’euros essentiellement issu des franchises médicales.

 

5-17 février :Le 5, adoption par l’Assemblée nationale d’un rapport d’information de la délégation à l’aménagement du territoire, indiquant que la réforme de la carte judiciaire ne peut réussir que si elle est « accompagnée des moyens financiers et humains nécessaires ».

8-14 février : Annoncé le 8 par le président de la République, le plan Espoir banlieues est détaillé le 14 : création de 30 sites d’excellence scolaire dans les collèges et lycées .

26 février : Promulgation de la loi facilitant l’égal accès des femmes et des hommes au mandat de conseiller général. Ce texte vise à renforcer la parité au sein des conseils généraux.

9-16 mars : Premier et second tour de scrutin des élections municipales et des élections cantonales.

13-14 mars : Accord du Conseil européen au projet d’Union pour la Méditerranée englobant les États membres de l’Union européenne et les États riverains de la Méditerranée.

18 mars : Remaniement ministériel consécutif aux élections municipales et cantonales.

15 avril : Installation du "Comité de réflexion sur le préambule de la Constitution" par le président de la République. Présidé par Simone Veil, ce groupe de réflexion est chargé "d’étudier si et dans quelle mesure" les droits fondamentaux reconnus par le préambule de la Constitution doivent être complétés par des principes nouveaux. 

23 avril : Présentation en Conseil des ministres d’un projet de . de modernisation des institutions de la Vème République. Il vise « à renforcer le rôle du parlement , à rénover le mode d’exercice du pouvoir exécutif et à garantir aux citoyens des droits nouveaux ».

4-5 mai : Le 4, publication d’un décret relatif à la mise en circulation progressive des passeports biométriques.

22-27 mai : Le 22, publication par la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde) de son rapport annuel.

1er juillet : Début de la Présidence française de l’Union européenne (1er juillet 2008-31 décembre 2008).

11 juillet : Publication du rapport de la Commission Mazeaud sur le cadre constitutionnel de la nouvelle politique de l’immigration.

23 juillet : Promulgation de la loi constitutionnelle, de modernisation des institutions de la Vème République

2 septembre : Remise au président de la République du rapport Ricol sur la crise financière.

3 septembre : Présentation en Conseil de ministres du projet de loi. Généralisant le revenu de solidarité active (RSA).

22 septembre : En application de la loi constitutionnelle . du 23 juillet 2008 prévoyant notamment l’instauration d’une autorisation parlementaire pour la prolongation d’une intervention militaire extérieure au-delà de six mois, le Parlement. approuve le maintien de la présence française en Afghanistan, les députés par 343 pour contre 210, les sénateurs par 209 voix pour contre 119. 

1er octobre : Election de Gérard Larcher (UMP) à la Présidence du Sénat par 173 voix contre 134 à Jean-Pierre Bel (PS). Il succède à Christian Poncelet (UMP) qui présidait le Sénat depuis 1998. 

7 – 22 octobre : Le 7, adoption du rapport parlementaire, sur la réforme des collectivités territoriales. Le 22, présentation en Conseil des ministres. du décret portant création du « Comité pour la réforme des collectivités locales » présidé par Edouard Balladur, chargé d’étudier les mesures propres à simplifier les structures des collectivités locales. 

5 novembre : Présentation en Conseil des ministres. par la ministre de la Justice, d’un projet de loi tendant à réduire le risque de récidive. criminelle.

3 décembre : Elections prud’homales : 18, 6 millions de salariés et 581 600 employeurs sont appelés à élire leurs représentants aux 210 Conseils de prud’hommes. Les résultats sont marqués par un fort taux d’abstention (64,5%), la progression de la CGT (+1,6% avec 33,9%), celles de Solidaires et de l’UNSA (3,8 et 6, 2%) et les reculs de la CFDT (-3% avec 22,1%) et de FO (-2,3% avec 15,2%). 

 

 

 

 

2009- (source vie publique)

7 janvier : Présentation en Conseil des ministres par le ministre de l’Ecologie du projet de loi portant engagement national pour l’environnement. Ce texte (dit Grenelle 2) énumère des dispositions pratiques permettant l’application de la "loi de programme relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement". 

12 – 15 janvier : Remaniements ministériels des 12 et 15 janvier (publication aux JO des 13 et 16). Le ministre du Travail, des Relations sociales, de la famille et de la Solidarité quitte sa fonction, 4 ministres et 2 secrétaires d’Etat changent de fonction, le Haut Commissaire aux solidarités actives est nommé Haut Commissaire à la jeunesse et conserve ses anciennes attributions

13 janvier : Promulgation de deux lois (JO du 14 janvier) qui font partie des textes d’application de la loi constitutionnelle. du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions. L’une marque la première étape de la révision des circonscriptions électorales et l’autre fixe le nombre de députés à 577 et organise leur remplacement temporaire lors de nomination au sein du gouvernement.

13 janvier : Installation de l’Autorité de la concurrence, créée dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie. Elle succède au Conseil de la Concurrence. 

20 janvier : Début de la grève générale en Guadeloupe à l’appel du collectif contre l’exploitation outrancière (Lyannaj’ kont’ pwofitasyon - LKP) regroupant 47 syndicats, partis et associations de Guadeloupe. Le Comité réclame notamment la baisse des prix des produits de première nécessité, celle des impôts et taxes, des carburants, le gel des loyers ainsi qu’une augmentation des salaires et des minima sociaux

24 janvier : Election du Conseil national de l’UMP. Xavier Bertrand devient secrétaire général, Jean-Pierre Raffarin, premier vice-président du Conseil national, Brice Hortefeux, Jean-Louis Borloo, Michèle Alliot-Marie, vice-présidents. 

30 janvier et 1er février : Congrès fondateur du Parti de Gauche (PG) lancé par Jean-Luc Mélenchon, sénateur et Marc Dolez, député, à Limeil-Brévannes (94). 

1 - 18 février : Mission en Guadeloupe du secrétaire d’Etat à l’Outre-mer pour tenter de dénouer la crise et mettre un terme à la grève générale contre la vie chère. Rentré à Paris pour consultation le 8, le secrétaire d’Etat revient le 11, accompagné de 2 médiateurs nommés par le Premier ministre. Les négociations interrompues reprennent. Le 17, émeutes. Le 18, décès d’un syndicaliste tué par balles.

4 février : Promulgation de la loi de finances rectificative, Loi qui permet de modifier, en cours d’année, les dispositions de la loi de finances initiale (LFI) concernant notamment le plafonds des dépenses du budget de l’État et les données générales de l’équilibre budgétaire. pour 2009 (JO du 5). Le texte ouvre les crédits nécessaires aux dépenses de l’Etat au titre du plan de relance (10,5 milliards d’euros en autorisations d’engagement et 9,8 milliards d’euros en crédits de paiement). 

5 - 19 février : Le 5, en Martinique, appel à manifestation et à la grève générale par le collectif du 5 février (regroupant des syndicats puis des associations) contre la vie chère pour le pouvoir d’achat, et l’emploi. Le 19, le Président de la République reçoit les élus des quatre départements d’outre-mer. 

5 - 8 février : Congrès fondateur à La Plaine Saint Denis (Seine-Saint-Denis) du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), après dissolution de la Ligue communiste révolutionnaire. 

18 février : Sommet social à l’initiative du Président de la République, rassemblant la présidence de la République, plusieurs ministres et 8 organisations syndicales et patronales (CFDT, CGT, FO, CFTC, CGC, CGPME, MEDEF, UPA) et destiné à établir une liste de mesures anticrise. Intervention radiotélévisée du Président de la République annonçant un allègement de l’impôt sur le revenu pour 6 millions de contribuables et le déblocage de 6,2 milliards d’euros pour la relance de la consommation. 

19 février : Publication du décret instituant le Conseil interministériel de l’outre-mer, chargé de définir des orientations stratégiques pour l’outre-mer (développement économique, social, culturel et environnemental), ainsi que les politiques publiques adaptées aux spécificités des collectivités d’outre-mer. 

23 février : Ouverture devant le tribunal correctionnel de Toulouse du procès de l’explosion de l’usine AZF qui avait fait 30 morts et des milliers de blessés, le 21 septembre 2001. 

24 février : Le Haut conseil de la santé publique remet son rapport sur l’évaluation du plan cancer couvrant la période 2003-2007. Le rapport complète les travaux de la Cour des comptes sur la mise en œuvre du plan, travaux publiés en juillet 2008. 

26 février : Les groupes Caisses d’épargne et Banques populaires officialisent leur accord de fusion, donnant naissance au deuxième groupe bancaire français. L’Etat annonce une participation au capital de 5 milliards d’euros. François Pérol, ancien secrétaire-adjoint de l’Elysée est désigné à la présidence du directoire de la nouvelle entité par les 2 Conseils d’administration.

1er mars : Entrée en vigueur de dix articles de la réforme constitutionnelle de juillet 2008 ayant trait au travail parlementaire et donnant de nouveaux outils aux élus dans l’élaboration et le contrôle de la loi. 

5 mars : Le Comité pour la réforme des collectivités locales présidé par Edouard Balladur remet au président de la République son rapport sur la réforme des collectivités locales. Il propose notamment l’achèvement de la carte de l’intercommunalité la création de 11 métropoles, le regroupement des régions ou des départements sur la base du volontariat, la création de la collectivité territoriale du « Grand Paris ». 

5 mars : Promulgation de la loi organique relative à la nomination des présidents des sociétés France Télévisions, Radio France et de la société en charge de l’audiovisuel extérieur de la France (JO du 7) et de la loi relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). de la télévision (JO du 7). 

5 - 10 mars : Manifestations à Saint-Denis et à Saint Pierre (Ile de La Réunion), à l’initiative du Collectif des organisations syndicales, politiques et associatives (Cospar) contre la vie chère. 

8 avril :Présentation en Conseil des ministres d’un projet de loi organique relatif à l’application de l’article 61-1 de la Constitution sur la mise en œuvre d’un point de la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008 : un citoyen français peut saisir le Conseil constitutionnel s’il estime, à l’occasion d’un litige le concernant, que les lois lui étant opposées portent atteinte à ses droits et libertés, tels que définis dans la Constitution. 

15 avril : Promulgation de la loi organique relative à l’application des articles 34-1, 39 et 44 de la Constitution (JO du 16). Ce texte regroupe des dispositions nécessaires à la mise en œuvre de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008 sur plusieurs points de la procédure parlementaire : vote des résolutions, conditions de présentation des projets de loi, exercice du droit d’amendement. 

20 avril : Promulgation de la 2ème loi de finances rectificative pour 2009 (JO du 22). Elle prend en compte les mesures prises pour aider les populations les plus frappées par la crise économique et pour soutenir l’activité des secteurs économiques les plus fragilisés. 

26-30 avril : Les 26 - 27, apparition au Mexique et aux Etats-Unis d’un nouveau type de grippe H1N1 dénommée grippe A. Le 30, l’OMS déclare la pandémie imminente et porte l’alerte au niveau 5 sur une échelle de 6. Des cas de malades, suspects ou avérés sont recensés dans de nombreux pays, dont la France. 

28 avril : Publication du rapport de la Commission nationale de déontologie de la sécurité, saisie de 152 plaintes dont 103 recevables, concernant des manquements à la déontologie de la part de la police : atteinte à la dignité des personnes arrêtées, menotages abusifs, trop nombreuses fouilles « à nu », notamment sur des mineurs. 

7 mai : Le Conseil d’Etat rend public son rapport sur la révision des lois de bioéthique dans lequel il se prononce contre la légalisation de la pratique des mères porteuses et en faveur de recherches sur l’embryon. 

19 mai : Le gouvernement nomment deux médiateurs chargés de désamorcer la colère des producteurs de lait mobilisés dans toute la France pour dénoncer la politique des pouvoirs publics et la baisse de leurs revenus. 

27 mai : Présentation en Conseil des ministres par le ministre de la Défense d’un projet de loi sur les réparations sanitaires des conséquences des essais nucléaires réalisés par la France au Sahara et en Polynésie française entre 1960 et 1996 .

27 mai : Présentation en Conseil des ministres par la ministre de l’Intérieur de la deuxième loi d’orientation pour la sécurité intérieure (LOPPSI). La loi prévoit 2,5 milliards d’euros de financements supplémentaires sur cinq ans (2009-2013) et concerne aussi bien le terrorisme que la délinquance routière, la cybercriminalité ou encore le renforcement de la police technique et scientifique. 

1er juin : Mise en œuvre du revenu de solidarité active (RSA) remplaçant le revenu minimum d’insertion (RMI) et l’allocation de parent isolé (API). Il est attribué aux personnes sans emploi, ni rémunération ou dont les rémunérations sont limitées. Les personnes qui retrouvent un emploi perçoivent un complément de revenus et peuvent cumuler salaire et une partie du RSA. 

2 juin : Remise au président de la République du rapport de Richard Descoings, directeur de l’Institut d’études politiques de Paris, sur la réforme des lycées. Parmi les préconisations : redéfinir le rôle du lycée, accompagner l’orientation des élèves, rééquilibrer les voies et les séries, rénover les enseignements et réfléchir aux modes d’évaluation. 

3 juin : Présentation en Conseil des ministres, par le Premier ministre, d’un Projet de loi associant le Parlementaux pouvoirs de nomination du Président de la République d’une quarantaine de dirigeants d’entreprises publiques ou d’autorités administratives indépendantes, en application de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008. 

7 juin : Election des 72 députés pour la France au Parlement européen. Taux d’abstention record en France avec 59,6 %. L’UMP obtient 27,88 % des voix, le parti socialiste 16,48 %, les listes des Verts 16, 28 %, le MODEM 8,46 %, le Front de gauche (PCF et Parti de gauche) 6,05 %, le Front national 6, 34%, les listes d’extrême gauche 6,10%. 

10 - 24 juin : Le 10, le Conseil constitutionnel censure, dans la loi dite Hadopi, la partie qui prévoit une riposte graduée au téléchargement illégal. Le 12, promulgation de la loi (JO du 13). Le 24, présentation en Conseil des ministres d’un projet de loi. sur la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet. Prenant en compte la décision du Conseil constitutionnel, le projet prévoit un dispositif judiciaire adapté pour la prise de sanctions si les avertissements prévus dans la loi Hadopi n’ont pas été suivis d’effet. 

17 - 18 juin :Conseil Européen : accord entre les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 pays de l’Union sur les garanties apportées à l’Irlande pour lui permettre d’organiser un référendum. sur la ratification du traité de Lisbonne, sur le soutien à la candidature de M. Barroso à la présidence de la Commission européenne et sur le renforcement des régulations financières. 

22 juin : Devant le parlement réuni en Congrès à Versailles, le président de la République annonce une consultation de trois mois pour définir les « priorités nationales » qui seront financées par un grand emprunt national. 

23 juin : Remaniement ministériel (Publication au JO du 24). 14 ministres et secrétaires d’Etat changent d’attribution, 8 sont démis de leurs fonctions et 8 nouvelles personnalités font leur entrée au sein du Gouvernement 

14 juillet : Début de la septième législature européen : élection de Jerzy Buzek, ancien Premier ministre polonais et membre du Parti populaire européen, à la Présidence du Parlement pour une durée de deux ans et 6 mois. Les députés se sont regroupés par affinité politique en 7 groupes. 

28 juillet : Michel Rocard, ancien Premier ministre, remet son rapport sur la création d’une taxe carbone ou "contribution climat énergie" (CCE) aux ministres de l’écologie et de l’économie. Le rapport recommande que cette taxe s’applique à toutes les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz) et préconise une application de la contribution dès 2010 à hauteur de 32 euros la tonne de CO2 émise, puis de 100 euros en 2030. 

3 août : Promulgation de la loi relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement (JO du 5). Le texte énumère une série de mesures visant la mise en œuvre des 273 engagements du Grenelle de l’environnement (juillet -octobre 2007) : elles portent notamment sur la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité et des milieux naturels, la prévention des risques pour l’environnement et la santé. 

3 août : Promulgation de la loi relative à la gendarmerie nationale (JO du 6). Le texte réaffirme le statut militaire de la gendarmerie. Il consacre l’existence de deux forces de sécurité, l’une de statut civil, l’autre de statut militaire. 

6-10 août : Loi réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations à ce principe dans les communes, les zones touristiques et thermales et dans certaines grandes agglomérations pour les salariés « volontaires » : le 6, censure par le Conseil constitutionnel du statut particulier prévu pour Paris et validation de la coexistence de règles de rémunération différentes selon le type d’exception dominicale. Le 10, promulgation de la loi (JO du 11). 

2 septembre : Annulation par le Conseil d’Etat du décret du Ministère de l’Intérieur de septembre 2008 autorisant le pistolet à impulsions électriques Taser pour les policiers municipaux. 

14 septembre : Lancement par le ministre de l’Intérieur de la police d’agglomération qui place les 6,4 millions d’habitants de Paris et des départements de la petite couronne sous l’autorité du préfet de police. 

21 septembre : Ouverture au tribunal correctionnel de Paris du "procès Clearstream" où se trouvent notamment confrontés le président de la République, Nicolas Sarkozy, parmi les parties civiles, et l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, parmi les prévenus. Ce dernier est poursuivi pour "complicité de dénonciation calomnieuse" : il est soupçonné d’avoir voulu alerter la justice sur des listings de comptes cachés (l’un détenu par Nicolas Sarkozy) alors qu’il savait ces listings faux. 

24-25 septembre : Réunion du G20 à Pittsburgh (Pennsylvanie, USA) regroupant pays industrialisés et pays émergents. La déclaration finale adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement préconise notamment le renforcement du rôle du FMI, l’encadrement des « bonus », la mise sous surveillance des « paradis fiscaux » .